512yaG4aBoL__SL500_AA300_

LE REVELATEUR, Mireille JUCHAU, Mercure de France

4° : Alors qu'elle expose la première image, elle aperçoit en arrière-plan une petite silhouette assez floue. Elle augmente le temps d'exposition et un visage surgit de la blancheur. Une petite fille blonde, les traits délicats, des jambes longues, des bras fins, âgée de sept ans environ. Tu n'étais pas censée la voir, se dit Martine. L'avait-on délibérément dissimulée ? Seul quelqu'un qui s'y connaissait en photos, qui possédait les techniques du développement pouvait la découvrir ... Et soudain l'évidence s'impose à elle avec une force brutale et la frappe dans les tripes, dans le coeur ...

Martine est une jeune photographe australienne de talent partie faire carrière aux Etats-Unis. Elle  a laissé derrière elle ses parents, des Juifs allemands ayant réussi à quitter l'Allemagne à la veille de la guerre. Leur passé, qu'elle devine lourd, elle ne le connaît pas. Ce qu'elle veut, c'est vivre sa vie, aller de l'avant.

A New-York, elle tombe amoureuse de Joe, ils ont une petite fille. Le bonheur ? Oui, mais bref. Quand le malheur frappe, elle se rapproche de sa mère qui lui confie d'anciennes photos. En les examinant avec un révélateur - un bain qui transforme l'image latente en image visible - Martine découvre un déchirant secret de famille. Mais faut-il tout savoir du passé ?

Mireille Juchau est critique d'art et auteur d'une pièce de théâtre couronnée par plusieurs prix en Australie. Le révalteur est son deuxième roman, le premier traduit en français.

Mon avis : Euhhhhhhhhhhhh, comment dire ??? Difficile de progresser dans cette lecture ... La révélation n'étant toujours pas à la hauteur de mes espérances à la page 257 (sur 360 !!!!), et bien, je n'ai pas pu terminer cet ouvrage ... C'est assez rare de ma part ... J'en suis très frustrée mais ... J'ai trouvé que l'ensemble manquait de rythme, de révélation (!!!!), justement !!!! Trop lent, malgré un départ plutôt prometteur, on s'englue vite dans ce récit qui n'avance pas ... Je crois que cet avis est d'ailleurs partagé par l'ensemble des lecteurs ayant reçu ce livre dans le cadre de ce partenariat ...

Je tiens (malgré tout !!) à remercier Newsbook et les éditions Mercure de France pour ce partenariat ...

Voici là tout le charme des partenariats : des rencontres plus ou moins réussies ... Celle-là ne restera pas dans les mémoires, semble-t-il ...